Côte d’Ivoire : Simone Gbabo présentée au tribunal d’Abidjan

L’ex-Première dame ivoirienne, Simone Gbagbo, qui doit être jugée prochainement pour « atteinte à la sûreté de l’Etat », a été présentée, ce mardi matin, au tribunal d’Abidjan pour une audience de procédure sur son identité, a annoncé son avocat.

L’ex-Première dame ivoirienne Simone Gbagbo, qui doit être jugée prochainement pour « atteinte à la sûreté de l’Etat », a été présentée, ce mardi matin, au tribunal d’Abidjan pour une audience de procédure, a annoncé son avocat Rodrigue Dadjé.

Simone Gbagbo « a été présentée au président de la Cour d’assises pour l’audience d’interrogation sur son identité », d’après l’avocat, dans un communiqué. Selon ce dernier, une « audience, très brève, s’est déroulée dans une bonne ambiance », a-t-il précisé.

Agée de 65 ans, Simone Gbagbo a quitté, le 1er décembre, Odienné, où elle était en résidence surveillée depuis fin avril 2011, pour se rendre à Abidjan. Elle est désormais détenue dans une école militaire de la capitale économique ivoirienne, ont indiqué plusieurs sources proches du dossier. En outre, 82 dignitaires de l’ancien régime ivoirien ont aussi été inculpés par la justice ivoirienne pour « atteinte à la sûreté de l’Etat ». Une accusation liée à la crise post-électorale meurtrière de 2010-2011.

Leur procès aux assises, prévu pour le 22 octobre, a été reporté sine die. De son côté, Laurent Gbagbo est emprisonné, depuis plus de trois ans, à La Haye en attente de son procès pour « crimes contre l’humanité », qui doit s’ouvrir en juillet 2015, devant la Cour pénale internationale.