Côte d’Ivoire : quand Soro révèle le fond de la discussion entre Macron et Ouattara à l’Elysée

Alassane Ouattara et Emmanuel Macron

Le sujet dont Emmanuel Macron et Alassane Ouattara ont discuté lors de leur tête-à-tête du 4 septembre dernier est resté pour tous un mystère, les deux hommes n’ayant ni admis la presse ni publié un communiqué de presse. Mais Guillaume Soro semble parfaitement renseigné sur ce que le Président français a dit à son homologue ivoirien.

Le petit-déjeuner de presse qu’il a organisé à l’hôtel Bristol de Paris hier, jeudi 17 septembre 2020, a été pour Guillaume Soro l’occasion de se prononcer sur la situation politique de son pays, la Côte d’Ivoire, le rejet de son dossier de candidature à la Présidentielle du 31 octobre, mais pas que. Le président de Générations et Peuples solidaires (GPS) a également remercié certains hommes d’Etat.

D’abord Emmmanuel Macron : « Mais avant d’aller plus loin, je voudrais dire toute ma reconnaissance à Monsieur Emmanuel Macron, président de la République française, pour avoir tenu un langage de vérité au Président Alassane Ouattara au nom de l’attachement de la France à la démocratie et aux droits de l’Homme », a déclaré l’opposant à Alassane Ouattara.

Alors que les supputations et les hypothèses évoluent bon train sur le sujet de la discussion entre Macron et Ouattara lors de cette fameuse rencontre, voilà que Guillaume Soro entre en lice pour y couper court. En effet, pour l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, il n’y a pas à chercher midi à quatorze heures ; le Président français a dit ses quatre vérités à Alassane Ouattara. Donc pour Guillaume Soro, Emmanuel Macron n’a pas caché son opposition au projet de troisième mandat soutenu par le Président ivoirien.

On se rappelle que ce tête-à-tête entre Emmanuel Macron et Alassane Ouattara, loin de toute indiscrétion, et qui intervenait à la veille du Sommet extraordinaire de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique Occidentale, à Niamey au Niger, avait drainé toutes les supputations vers le Mali, d’autant que cette rencontre ouest-africaine devait traiter de la question malienne. Voilà que Guillaume Soro fait fuiter ce qu’il convient d’appeler, le fameux entretien de septembre 2020, entre Macron et Ouattara, à l’Elysée.

UnE date et une rencontre qui pourraient faire tâche d’huile et déterminer une page de l’histoire en Afrique Occidentale en général, en Côte d’Ivoire, en particulier. Rendez-vous est pris avec le temps qui nous en dira certainement davantage.