Côte d’Ivoire : neuf condamnations pour excision

Neuf femmes ont été condamnées mercredi à Katiola, dans le nord de la Côte d’Ivoire, à un an de prison et à 50 000 FCFA ( 75euros) d’amende pour l’excision d’une trentaine de fillettes. Âgées de 46 à 91 ans, elles ont été reconnues coupables de « mutilation génitale féminine » ou de « complicité ».

Lire aussi :

 L’Unicef veut lutter contre l’excision

 L’excision, un problème avant tout d’Africaine