Côte d’Ivoire : les homosexuels veulent migrer vers la France

Le projet de loi sur le mariage pour tous adopté en France, en mai dernier, a suscité un débat bien au-delà de ses frontières, plus précisément en Côte d’Ivoire. Les autorités affirment leur refus de légaliser le mariage pour les homosexuels.

La Côte d’Ivoire est actuellement saisie d’un débat passionnant autour de l’homosexualité. En effet, depuis l’adoption de la loi portant sur le mariage pour tous en France, en mai, les Ivoiriens se demandent si cette loi peut être proposée et applicable dans leur pays. Un don de la France en faveur d’une ONG ivoirienne de défense des droits des homosexuels a davantage semé le doute chez les Ivoiriens.

Mariage d’homosexuels en Côte d’Ivoire ?

Un débat houleux s’est emparé des Ivoiriens à la suite du don de 30 millions FCFA (environ 46.000 euros) à une ONG ivoirienne de défense des droits des homosexuels. Un journal ivoirien a même titré « la France encourage l’homosexualité en Côte d’Ivoire ». Le soupçon s’est emparé du pays. Dans certains milieux, il est même dit que la Côte d’Ivoire pourrait être tentée d’imiter la nouvelle loi française. Les Ivoiriens se sont en effet posé de multiples questions à savoir si le pays se dirigeait vers l’adoption du mariage homosexuel ou encore si la reconnaissance de l’homosexualité allait se faire dans le pays. Ces suspicions ont eu de fâcheuses conséquences à l’égard des homosexuels qui ont été victimes d’agressions verbales.

Réaction du gouvernement

Face aux interrogations de la population ivoirienne, le gouvernement a dû monter au créneau. Le président de la République, Alassane Ouattara, au courant du mois de juillet, a opposé une fin de non recevoir sur une éventuelle légalisation du mariage homosexuel, répondant ainsi à un journaliste. Il a déclaré que « la Côte d’Ivoire a des lois, des traditions et la France à les siennes ». Le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, va se montrer encore plus incisif dans ses propos, estimant que le pays ne « vas pas copier des lois par mimétisme. Selon les dires du gouvernement, la Côte d’Ivoire ne compte pas légaliser l’homosexualité, encore moins faire de sorte que les homosexuels se marient.

Ce qui ne sera sans doute pas du goût des homosexuels ivoiriens qui aspirent à vivre une vie paisible dans une société plus tolérante. Des homosexuels qui souhaitent vivre au grand jour leur amour rêvent d’immigrer en France, afin de se marier.