Côte d’Ivoire : les diamants du sang

Le conseil de sécurité des Nations unies accuse la Côte d’exporter des « diamants du sang » alors qu’elle est l’un des 69 pays signataires du Processus de Kimberley interdisant le commerce de ces diamants. Selon BBC News, les Forces Nouvelles se servent des diamants extraits au nord du pays pour alimenter leur effort de guerre. Ces diamants arrivent en contrebande sur le marché international. Le conseil préconise aux pays voisins de prendre les mesures nécessaires pour empêcher l’importation de ces diamants.