Côte d’Ivoire : la Russie et la Chine derrière Laurent Gbagbo ?

La Russie et la Chine useraient de leur droit de véto au Conseil de sécurité de l’Onu pour bloquer l’envoi de troupes supplémentaires et d’hélicoptères d’attaque en Côte d’Ivoire comme le souhaite secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, écrit ce lundi Innovationcreationcommerce, un blog abrité par La tribune de Genève. Qualifiant son contenu d’ingérence dans les affaires internes de la Côte d’Ivoire, les deux pays freineraient également l’adoption d’une résolution très dure préparée par la France et les Etats-Unis contre le clan Gbagbo.