Côte d’Ivoire : L’ONU salue un scrutin globalement calme

A l’issue des élections législatives dimanche en Côte d’Ivoire, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour ce pays, Bert Koenders, a estimé que le scrutin s’était déroulé, dans l’ensemble, dans un environnement calme. Faisant une évaluation de la journée devant la presse dimanche soir, M. Koenders a salué la présence discrète mais efficace du dispositif sécuritaire mis en place par le gouvernement, et la collaboration avec les éléments de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) déployés à travers le pays. Il a condamné les quelques incidents qui ont émaillé le scrutin. « A Bonon, dans la région de Bouaflé, des individus armés ont dérobé du matériel électoral, dont des urnes », a indiqué le Représentant spécial. « Je tiens à condamner ces actes de violence et d’intimidation avec la plus grande fermeté. Nous attendons à présent un rapport complet de la situation pour connaître la nature des incidents et en évaluer l’impact sur les opérations de vote », a-t-il ajouté.

M. Koenders a invité la CEI à publier dans des délais raisonnables, et au fur et à mesure de leur mise à disposition, les résultats partiels par circonscription. Il a exhorté les formations politiques, les candidats dans leur ensemble, ainsi que les médias, à respecter la compétence de la CEI sur l’annonce des résultats.