Côte d’Ivoire: indemnisation des victimes de la crise de 2011 en juillet

La crise post-électorale de 2011 a laissé des séquelles profondes chez les victimes en Côte d’Ivoire qui n’ont toujours pas été indemnisés. Encore un peu de patience pour eux, leur indemnisation est prévue en juillet prochain selon le vice-président de la Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes (Conariv).

Quatre ans après la crise post-électorale en Côte d’Ivoire, les victimes sont sur le point d’être indemnisées. En effet, le vice-président de la Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes a annoncé ce mercredi que les victimes de la crise post-électorale de 2011 seront dédommagées dès juillet prochain. Toutes les personnes qui souhaitent bénéficier de l’indemnisation ont jusqu’à 11 juin pour se faire recenser.

Jusqu’ici prés de 74 000 victimes ont été recensées. Le Président ivoirien Alassane Ouattara a crée à la fin de l’année 2014 un fond de 10 milliards de FCFA pour indemniser les victimes. C’est d’ailleurs avec ce fond que les versements vont être effectués dans deux mois.

Les victimes se sont réjouis de cette annonce à l’image du président du collectif des victimes de Côte d’Ivoire Issaka Diaby qui s’est dit confiant tout en souhaitant que cette indemnisation soit sécuriser afin d’éviter d’éventuelles fraudes. Les critères d’indemnisations ainsi que le montant alloué à chaque victime ne sont pour l’heure pas connus.

Après les élections présidentielles de 2011 en Côte d’Ivoire, une véritable crise économique s’est installée dans le pays. A l’origine de cette crise, le refus de l’ex-président Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaire face à Alassane Ouattara. Des violences ont éclaté entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara qui ont fait officiellement 3000 morts et des milliers de blessés.