Côte d’Ivoire : Guillaume Soro en visite officielle en Israël ce lundi

Le président du parlement ivoirien, Guillaume Soro, s’est rendu ce lundi 27 juillet en Israël accompagné d’une forte délégation. Lors de ce voyage, Guillaume Soro devra s’entretenir avec de hauts responsables politiques israéliennes.

Guillaume Soro est en visite officielle en Israël. Le président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire a décollé ce lundi matin pour Israël pour y rencontrer de hautes autorités. Cette visite, qui marque la première d’un chef de parlement ivoirien à la Knesset, entre selon les médias dans le cadre du renforcement des liens entre Israël et la Côte d’Ivoire.

Dans un communiqué publié, l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire explique les détails de la visite de Guillaume Soro en Israël. « L’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire et la Knesset, le parlement israélien, procéderont à la signature d’un protocole d’accord de coopération, lors de la visite officielle du président du parlement ivoirien, Guillaume Soro ». La visite durera du 27 au 31 juillet.
Selon les médias ivoiriens, la visite de Guillaume a été faite sur invitation de Yuli-Yoel Edelstein, président de la Knesset. Toujours de source médiatique, cette visite sera marquée par des entretiens avec de hauts responsables ivoiriens dont le président de la République d’Israël, Reuven Rivlin et le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou.

« Côte d’Ivoire et Israël, deux amis de longue date »

La délégation de parlementaires ivoiriens conduite par Guillaume Soro aura également des séances de travail avec le chef de l’opposition Yitzhak Herzog et Yossi Cohen, conseillé à la sécurité nationale du premier israélien. La délégation se rendra aussi dans plusieurs villes ivoiriennes notamment à Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa et Nazareth.

Il convient de souligner que la Côte d’Ivoire entretient des très bonnes relations avec Israël datant depuis les années 1960. D’ailleurs, le 15 juin 2014, le président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, avait reçu la visite officielle d’Avidgor Lieberman, à l’époque ministre israélien des Affaires étrangères. Ce dernier s’était réjoui du fait que l’un des premiers pays visités par Alassane Ouattara après son investiture a été l’Etat Hébreux en 2012.