Côte d’Ivoire : décès de DJ Arafat, ce que l’on sait

Ange Didier Houon alias DJ Arafat

L’artiste ivoirien DJ Arafat est décédé à Abidjan, des suites d’un grave accident à moto survenu dans le quartier de Cocody-Angré.

Victime d’un grave accident à moto dans la nuit du 11 au 12 août vers 23 heures, dans le quartier de Cocody-Angré, le chanteur DJ Arafat avait été évacué dans une clinique privée. Les premières informations évoquaient pourtant un état de santé stable de DJ Arafat, star du coupé-décalé. Sauf que l’artiste finira par rendre l’âme dans la matinée du lundi.

Dans la nuit du dimanche 11 août, les réseaux sociaux s’enflamment, partagés entre douleurs et inquiétudes. L’annonce d’un grave accident de la circulation dans lequel serait impliqué Arafat DJ venait d’être faite. La nouvelle va à la vitesse de la lumière et son chargé de communication confirme l’information.

Les premières informations indiquent que DJ Arafat, qui était à bord d’une moto, a violemment percuté une voiture, sur un tronçon dans la commune de Cocody. Le chanteur est très vite évacué dans une clinique par la brigade des sapeurs-pompiers. La voiture ayant causé la mort de l’artiste était conduite par une femme, qui serait journaliste à la radio nationale ivoirienne.

Né le 26 janvier 1986 à Yopougon, de son vrai nom Ange Didier Houon, DJ Arafat est chanteur, compositeur, producteur et arrangeur musical ivoirien. Celui qui était ambassadeur du coupé-décalé vient de quitter son monde laissant tout un pays, tout un continent dans la douleur et la consternation.

A lire : Côte d’Ivoire : DJ Arafat sacré meilleur artiste de coupé-décalé