Côte d’Ivoire : avec son GPS, Soro à l’assaut de Ouattara

Guillaume Soro

Guillaume Soro, ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, avec son mouvement, Générations et peuples solidaires (GPS), va à l’assaut du Président Alassane Ouattara. Comment ?

Guillaume Soro, ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire. Dans un entretien à France 24 et RFI, il dit avoir été victime d’une tentative d’arrestation à Barcelone, en Espagne. Samedi dernier, lors d’une rencontre avec des Ivoiriens de Valence, en Espagne, Guillaume Soro s’est dit convaincu que le régime du Président Alassane Ouattara est derrière « ces manigances » dans l’unique but de briser sa carrière politique.

Pour l’ancien chef de la rébellion ivoirienne, « ils sont loin de me briser. Plus ils font ça, plus je suis déterminé à aller jusqu’au bout en 2020 ». Guillaume Soro poursuit : « On a fini les concours GPS. Je rentre à Abidjan pour lancer la première conférence citoyenne du GPS ». « Je demande aux Ivoiriens de se mobiliser pour que je lance notre mouvement Génération populaire et solidaire », a lancé Guillaume Soro.

Le chef de l’Etat ivoirien, après avoir tenté, en vain, de contraindre l’ancien patron du Perchoir de rejoindre la mouvance présidentielle, garde une posture ambiguë quant à sa candidature à la Présidentielle de 2020. Et Guillaume Soro n’a pas manqué d’égratigner Alassane dramane Ouattara dans ce sens : « Moi, je ne suis pas dans la ruse. Je ne suis pas RHDP. La structuration de mon cerveau, les pré-requis du combat que j’ai mené et par acquis de conscience, je ne suis pas RHDP ».