Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara se sépare du patron de la RTI

Le Directeur général de la Radio télédiffusion ivoirienne (Rti) et directeur par intérim de la radiodiffusion, Brou Aka Pascal, a été limogé dimanche par décret présidentiel. Il lui est officiellement reproché d’avoir manqué de réactivité lors de la couverture médiatique du retour au pays du président Alassane Ouattara, après sa visite aux Etats-Unis. Il a été remplacé par le journaliste Aka Sayé Lazare.

La décision de limoger Brou Aka a été prise par décret présidentiel dimanche dernier. Il lui est reproché, selon un communiqué du ministre de la Communication Diakité Coty, d’avoir fait attendre le président de la République 30 minutes durant dans l’avion qui le ramenait des Etats Unis, où il avait été reçu jeudi par son homologue américain, Barack Obama. L’équipe de reportage de la télévision publique se serait en effet déployée tardivement à l’aéroport d’Abidjan pour capter les images du président fraîchement rentré de son voyage à la Maison Blanche, l’obligeant à patienter dans son avion. Une faute qui lui a coûté son poste au patron des médias audiovisuels publics. « Cette décision est la conséquence de graves dysfonctionnements observés dans la gestion quotidienne de la RTI. Ces dysfonctionnements ont atteint leur paroxysme le samedi 30 juillet dernier », explique laconiquement dans un communiqué, le ministre de la Communication, Coty Souleymane DIAKITE.

Le mandat de Brou Aka à la tête de la télévision et de la radio d’Etat aura donc été de courte durée. Présenté comme un journaliste vedette de la Rti, il avait animé le débat d’entre-deux tours entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, lors de la dernière présidentielle ivoirienne. Pendant la crise post-électorale, il avait rejoint l’hôtel du Golf, où vivait retranché le camp Ouattara. Il avait été nommé en décembre 2010 à la tête de la Rti, pour remplacer Brou Amessan Pierre Israël, le dernier directeur général désigné par le président sortant, Laurent Gbagbo.

Le nouveau patron de l’audiovisuel public a pour nom Aka Sayé Lazare. Cet ancien de la télévision d’Etat qui y a déjà occupé le poste de Chargé du développement audiovisuel régional a été nommé, par Alassane Ouattara, directeur général par intérim de la Rti et directeur général adjoint par intérim de la Radiodiffusion, « pour assurer la continuité de la gestion de l’entreprise », selon le communiqué du ministre de la Communication.

Pour éviter toute nouvelle défaillance des médias publics, le Ministre de la Communication a convoqué une réunion de crise à laquelle ont pris part les principaux responsables de la presse d’Etat.