Côte d’Ivoire: 400 réfugiés ivoiriens empêchés de rentrer au pays

Près de 400 réfugiés ivoiriens au Liberia qui ont fuit leur pays suite à la crise post-électorale de 2010-2011 ont été empêchés de rentrer en Côte d’Ivoire, officiellement à cause des risques de propagation de l’épidémie Ebola a annoncé lundi le porte-parole du gouvernement Bruno Koné. « Il faut que chacun fasse preuve de compréhension. Nous faisons face à la plus grande pandémie ayant touché notre région depuis très longtemps. Il ne peut pas y avoir de laxisme ni de légèreté dans ce domaine », a indiqué Bruno Koné. Le représentant en Côte d’Ivoire du Haut commissariat aux réfugiés (HCR), Mohamed Touré, qui organisait le rapatriement de 392 réfugiés dans un convoi onusien a qualifié cette décision de« dramatique » et « inadmissible ». « C’est le b.a.-ba d’un pays que de protéger ses citoyens. Il s’agit d’une violation du droit interne et international », a-t-il insisté avant de poursuivre: « Vendredi, on nous a donné Ebola comme raison, alors que le HCR avait proposé aux autorités de faire un contrôle médical des réfugiés, ce qu’elles avaient refusé. Mais ça ne pouvait pas être Ebola, car la frontière était ouverte. Les gens allaient et venaient », rapporte l’AFP.