Coronavirus, Sénégal : des étudiants mettant au point un lavabo automatique

Au Sénégal, dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus qui a fait plus de 200 mille morts dans le monde, dont plus de 50 mille décès aux Etats-Unis, des étudiants ont mis au point un lavabo automatique, qui permet d’éviter toute contagion lors du processus de lavage et de séchage des mains.

Alors que le monde est frappé par cette pandémie de Coronavirus, les plus jeunes ne cessent d’impressionner par leurs réalisations et leur implication dans cette lutte. En exemple parfait, le Sénégal, hormis les principaux acteurs de cette lutte à savoir le corpus médical, il y a aussi les étudiants toujours en cours de formation.  Depuis peu, une véritable bataille est lancée, opposant les étudiants des différentes universités éparpillées un peu partout sur l’ensemble du territoire national. Entre ingéniosité et audace, chaque semaine une nouvelle initiative, un nouveau projet voit le jour.

Bien sur qu’il aura fallu aux différents intervenants ; mettre à profit tout le savoir  faire acquis au fil des années ; et celui-ci combiné à l’appui du gouvernement sénégalais, se révèle être un pion essentiel dans cette lutte contre la maladie à coronavirus. Bon nombre de projets ont été présentés jusqu’à aujourd’hui, mais il en est un qui reflète parfaitement le potentiel, qui est encore quelque peu sous-estimé, du continent africain. Théâtre d’une véritable prouesse, l’université de Thiès, une des régions du Sénégal, qui a de quoi être fière. Mais qu’ont-ils donc fait de si impressionnant ?

Des étudiants de cette université ont réussi à monter un lavabo entièrement automatique, du lavage des mains, en passant par le rinçage, jusqu’au séchage des mains. Le tout en seulement 10 jours. Et pour couronner le tout, une source proche du projet rapporte même « qu’ils n’ont fait qu’un seul essai et tout à marché comme sur des roulettes ».  Ceci prouve parfaitement que s’ils sont sollicités, les jeunes peuvent bel et bien répondre présents !

Nous vous laissons admirer dans les vidéos, l’expertise et le savoir-faire dont font déjà étalage ceux qui seront sans doute, dans les années à venir, un élément incontournable de la réussite du continent noir, les jeunes.