Coronavirus : perte du goût et de l’odorat, principal signe d’infection au Covid-19 ?

Des études réalisées par des chercheurs britanniques permettraient de conclure que la perte du goût et de l’odorat représente l’un des signes d’infection au Covid-19. Si les recherches sont encore en cours pour confirmer cette information, un classement des symptômes les plus courants d’une infection au Covid-19 a été établi sur la base d’informations recueillies auprès d’un groupe de malades.

Il se pourrait qu’une perte du goût et de l’odorat, symptôme très commun au rhume, soit un signe majeur d’une infection au Covid-19. C’est l’hypothèse émise par un groupe de chercheurs britanniques du King’s College qui se sont lancés dans l’étude des réponses fournies par plus de 400 000 personnes sur le signalement des symptômes du Covid-19, depuis une application mobile.

Baptisée « COVID Symptom Tracker », l’application a été élaborée par un groupe de chercheurs britanniques avec à sa tête Tim Spector. Elle a pour but de permettre aux chercheurs britanniques d’avancer sur la compréhension de cette maladie et son mécanisme de propagation. Elle permettra également de connaître les zones les plus affectées et surtout celles qui présentent le plus de risque.

Avec actuellement plus de 2 millions de téléchargements, l’application permet aux internautes de préciser les symptômes qui apparaissent en cas de contamination avérée ou de suspicion d’infection au Covid-19.

18% des malades du Covid-19 ressentent la perte du goût ou de l’odorat

Les données recueillies grâce à l’application COVID Symptom Tracker devaient initialement permettre de suivre le développement des symptômes comme la fièvre, la toux et la fatigue. À ce sujet, les chercheurs ont révélé qu’il s’agit des principaux symptômes de la maladie et qu’à ce titre, ils devaient être surveillés en priorité.

Cependant, l’étude des données a également révélé qu’il semblerait que la perte du goût et de l’odorat pourrait faire également partie des principaux signes d’une infection. Ils ont été 1 702 à avoir effectué un test de dépistage du Covid-19 sur les 400 000 personnes ayant répondu sur l’application. 1 123 ont été testés négatifs contre 579 cas positifs.

59% des cas confirmés, soit les trois cinquièmes ont confirmé avoir ressenti la perte de goût ou d’odorat comme symptôme. Un classement par ordre de récurrence a donc été établi. Alors que la fatigue et l’épuisement revient à 53%, la toux persistante revient à 29%, l’essoufflement à 28%, la perte du goût ou de l’odorat à 18% et la fièvre à 10,5%.

Des conclusions non homologuées par l’OMS

Si les chiffres révélés par l’équipe de chercheurs du King’s College pouvaient laisser croire que la perte du goût et de l’odorat représente un signe d’une infection au Covid-19, rien n’est encore certain.

Selon les experts, les preuves à leur disposition ne sont pas suffisantes pour arriver à cette conclusion. L’organisme représentant les médecins ORL au Royaume-Uni, ENT UK, a affirmé que l’apparition de ces signes chez les patients du Covid-19 était normale, mais non spécifique à la maladie. Ni l’OMS, ni Public Health England n’ont ajouté ces symptômes à la liste officielle.

Le professeur Tim Spector, à la tête du groupe de chercheurs, a affirmé : « Lorsqu’ils sont combinés à d’autres symptômes, les personnes souffrant de perte d’odeur et de goût semblent être trois fois plus susceptibles d’avoir contracté Covid-19, selon nos données, et devraient donc s’auto-isoler pendant sept jours pour réduire la propagation de la maladie ».

Pour télécharger l’application COVIDradar.org ou covid.joinzoe.com sur l’Apple App store ou Google Play.