Coronavirus : le Sénégal franchit la barre des 200 cas positifs dont 66 guéris sur 1 945 tests

L’épidémie de Coronavirus continue sa progression au Sénégal, qui a franchi, ce 3 avril 2020, la barre des 200 cas positifs. Le point fait ce jour par le ministre de la Santé fait état de 207 cas positifs dont 66 guéris, un décès et un évacué, soit 139 personnes sous traitement.

Depuis le 2 mars 2020, date de l’enregistrement du premier cas de Coronavirus au Sénégal, le pays a enregistré 207 cas positifs sur les 1 945 tests effectués par l’Institut Pasteur de Dakar à ce jour. Ainsi, le Sénégal vient de franchir la barre des 200 cas positifs dont 66 guéris, un décès et un évacué, soit 139 sous traitement. Ce 3 avril 2020, 153 tests ont été effectués et 12 sont revenus positifs au Coronavirus. Il s’agit, selon le ministre de la Santé et de l’Action sociale, qui a livré les résultats des examens du jour effectués par l’Institut Pasteur de Dakar, de 7 cas importés et 5 cas contacts.

Faisant le point sur la présence d’un mois de la maladie au Sénégal, Dr Alpha Seydi Directeur de l’Institut Pasteur du Dakar est longuement revenu sur la problématique du dépistage de masse. « Il ne se justifie pas un dépistage massif au Sénégal car la stratégie ne correspond pas à la situation du pays», dit-il avec conviction. Selon lui, la capacité actuelle de l’Institut Pasteur est de 500 tests par jour, mais des dispositions sont en train d’être prises pour la porter à 1 000 personnes. Et actuellement les tests se font à Dakar et le poste mobile à Touba Darou Khoudoss qui fait des tests aussi pour Ziguinchor, Louga, Kaffrine, Tambacounda, Diourbel, Fatick, Kaolack et Matam.

A lire : Chloroquine et Covid-19, Didier Raoult confirmé aux USA : 0 décès sur 700 cas traités à 20 dollars (vidéo)

L’évaluation à mi-parcours de la gestion globale de la maladie après un mois a également fait état de 2 888 cas contacts suivis dont 1 037 sont sortis de surveillance. Avec cette progression lente mais inquiétante de la maladie au Sénégal, les autorités médicales sont sur le qui-vive. En effet, il est révélé que 96% des cas positifs enregistrés jusqu’ici, constituent des cas importés associés aux cas-contacts et les 4% qui restent, représentent la contamination communautaire. Cette transmission communautaire peut être déterminante dans la maîtrise de la situation, d’où la nécessité de respecter les mesures de prévention.

En tout état de cause le Pr Mamadou Diarra Bèye affirme que le Sénégal a anticipé sur la mise à disposition de lits de réanimation, pour parer à toute éventualité. C’est ainsi que 56 lits de réanimation ont été préparés et éparpillés un peu partout dans le pays dont à Dakar à l’hôpital Fann, l’hôpital Dalal Jamm et au centre de traitement de Diamniadio. Il s’y ajoute « 40 autres lits sont en cours de mise à disposition à l’hôpital Le Dantec, l’hôpital général de Grand-Yoff et à l’hopital de Pikine ».

A lire : Sénégal, Moussa Seydi confirme Didier Raoult : « Les patients guérissent plus vite avec la Chloroquine »