Coronavirus : l’Algérie sort le grand jeu pour éviter les contagions

L’Algérie vient de prendre des résolutions sérieuses pour se protéger contre la contagion du coronavirus, l’épidémie pulmonaire qui sévit notamment en Chine. Un dispositif de vigilance et d’alerte consistant à renforcer efficacement les moyens de protection et de surveillance a été mis en place dans tous les aéroports du pays. Le ministère algérien de la Santé a également mis en branle un plan de riposte, en cas d’éventuelles contagions.

Le plan de contre-attaque s’articulera essentiellement autour de cinq axes à savoir la surveillance virologique et épidémiologique, la prise en charge curative et surtout préventive, enfin le renforcement des équipements et moyens au niveau des centres de santé. Pour l’instant, aucun cas d’infection n’a été détecté en Algérie. Toutes les personnes qui ont passé les examens sous l’effet de la panique sont saines. Les résultats des différentes analyses se sont révélés négatives. C’est du moins ce que l’on retient des déclarations de Dr Samia Hammadi du ministère de la Santé. Elle rajoute qu’aucun pays n’est à l’abri du coronavirus, et que l’Algérie n’est donc pas totalement épargnée.

C’est pour cette raison que le gouvernement a préconisé des mesures préventives qui doivent impérativement être respectées. Le pays est d’ailleurs parmi les premiers à mettre en place un dispositif d’alerte et de vigilance contre l’épidémie. La population a également été largement sensibilisée sur les comportements à adopter pour éviter la contamination. Les organismes chargés du transport, de l’accueil, ou des soins des personnes provenant de la Chine ont tous reçu des notes sur la conduite à tenir.

Le Dr infectiologue, Mohamed Zeroual, de l’hôpital El Kettar, a donné les caractéristiques principales du virus et a sensibilisé sur les mesures préventives et protectrices à prendre dans les hôpitaux, en communauté ou dans les avions, si l’on se retrouvait en face d’une personne infectée.