Coronavirus en France : la « prêche » du CFCM pour le Ramadan

Alors que la période de confinement a été rallongée, le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) a rendu public un communiqué dans lequel il appelle les musulmans de France à adopter des règles plus strictes durant la période de confinement alors que le Ramadan approche à grand pas.

« Le CFCM appelle les responsables musulmans à maintenir les mosquées fermées et incite les fidèles à accomplir leurs prières journalières chez eux, jusqu’à nouvel ordre. C’est la seule attitude responsable et conforme aux principes et aux valeurs de notre religion dans ce contexte d’épidémie », déclare, Mohammed Moussaoui, président du CFCM.

En ce qui concerne les prières, le CFCM attire l’attention sur le fait que « certains diront, à juste titre, puisqu’en ce temps d’épidémie, les prières journalières obligatoires ne s’accomplissent pas dans les mosquées, pour celles qui ne sont que recommandées ou fortement recommandées comme les prières de Tarawih, la question ne doit même pas se poser ».

D’ordinaire, au moment de rompre le jeûne tous les membres de la famille se réunissent et le CFCM a rapporté qu’« il est fort probable que ces repas ne puissent avoir lieu cette année dans leurs formats habituels ». Avant d’ajouter que : « De nombreuses idées alternatives sont d’ores et déjà en cours d’élaboration pour que l’esprit de partage de ce mois béni perdure malgré les difficultés. Des distributions de repas répondant aux restrictions en vigueur pourront faire l’objet d’une concertation avec les autorités locales de notre pays et faire appel à l’entraide entre les différents acteurs associatifs ».