Coronavirus au Togo : les débarquements interdits pour 14 jours

Le Président togolais, Faure Gnassingbé

La pandémie du Coronavirus ne cesse de se propager au Togo, à l’instar des autres pays de la sous-région ouest africaine. Pour y faire face, le gouvernement prend plusieurs mesures sanitaires. Plus aucune entrée n’est autorisée sur le territoire dans les 14 prochains jours.

Le gouvernement togolais vient d’ajouter une disposition au nombre des mesures prises pour limiter la propagation du Coronavirus. Il est désormais interdit à tout passager de débarquer sur le sol togolais, au cours des 14 prochains jours. Le but de cette décision est d’empêcher un flux excessif de personnes dans l’unique centre d’accueil du pays. Ladite décision s’applique aussi aux ressortissants togolais. Par contre, les passagers en transit à l’aéroport de Lomé ne sont pas concernés par cette mesure prise par le gouvernement.

Empêcher que le pire ne survienne

L’objectif du gouvernement togolais est assez clair : réduire au maximum les risques de propagation du virus sur le territoire national. Pour l’heure, le Togo comptabilise 25 cas confirmés de Coronavirus avec un décès. Interdire l’arrivée de passagers sur le territoire permet de réduire l’importation de nouveaux cas qui pourraient bien compliquer la situation déjà difficile à gérer.

Les autorités ont également rappelé aux populations l’importance de l’observance des gestes barrières face à la maladie. Ce sont les seuls moyens disponibles pour le moment afin de lutter contre le virus, en attendant qu’une solution définitive ne soit trouvée par les chercheurs.