Coronavirus au Nigeria : les compagnies aériennes obligées de remplir des questionnaires de santé

Aéroport de Lagos au Nigeria

Toutes les compagnies aériennes qui opèrent des vols internationaux et régionaux depuis le Nigeria ont désormais une obligation. Elles doivent faire remplir à leurs passagers des questionnaires relatifs à leur état de santé avant d’arriver dans les aéroports nigérians.

C’est Samuel Adurogboye, porte-parole de l’Autorité nigériane de l’aviation civile (NCAA) qui en a fait l’annonce, à travers un communiqué. Toutes les compagnies aériennes opérant des vols internationaux et régionaux depuis le Nigeria ont désormais l’obligation de veiller à ce que leurs membres d’équipage remplissent aussi le questionnaire. Face au bilan de l’avancée du Coronavirus qui ne cesse de s’alourdir, de jour en jour, toutes les mesures préventives sont de rigueur. Certaines compagnies aériennes effectuant des vols à destination du Nigeria ne délivraient pas ledit questionnaire, ce qui a provoqué cet avertissement de la NCAA.

Une disposition importante

Comme l’a fait comprendre le porte-parole de l’Autorité nigériane de l’aviation civile (NCAA) : « Les questionnaires d’état de santé seront collectés et évalués par le personnel des services sanitaires aéroportuaires à l’arrivée des passagers et des membres d’équipage. Au regard des éléments déjà mentionnés, les compagnies aériennes doivent aussi rappeler aux passagers de fournir des adresses et numéros de téléphone valides pour améliorer le traçage des contacts, le cas échéant ». Ce sont les passagers eux-mêmes qui doivent remplir les formulaires.

De lourdes sanctions sont prévues à l’encontre des compagnies qui ne se plieraient pas à ces exigences. Le premier cas de COVID-19 a été identifié au Nigeria par le biais d’un ressortissant italien arrivé au pays le 25 février, en provenance de Milan, dans le cadre d’un voyage d’affaire. Le porte-parole de l’Autorité nigériane de l’aviation civile (NCAA) a tenu à préciser que les compagnies aériennes doivent se procurer les questionnaires auprès des services sanitaires aéroportuaires dans les différents aéroports internationaux du pays au, moment du départ.