Congo RDC : étoiles de toiles sur la toile

La galerie virtuelle Barak’art met la peinture de la République démocratique du Congo à l’honneur. Le site regroupe les œuvres de cinq artistes au talent avéré pour témoigner de la richesse et du dynamisme de l’école congolaise et offrir une autre image du pays.

Barak’art : l’autre visage du Congo (RDC). Galerie virtuelle installée sur le net, le site expose les œuvres de cinq artistes peintres du pays pour offrir à l’art congolais toute la reconnaissance qu’il mérite. Un art complètement escamoté, sur le plan international, par l’image d’un pays où la guerre truste le devant de l’actualité.

 » Nous nous sommes décidés à contribuer à la promotion de notre art plastique, et plus spécifiquement la peinture congolaise, à travers quelques talents encore ensevelis sous les décombres de l’ignorance « , peut-on lire sur la page d’introduction du site. Un militantisme culturel affiché pour une adresse qui vient combler les lacunes du Net – Barak’art est pour ainsi dire le seul site du genre – et nous ouvrir de nouveaux horizons artistiques.

Académies de Beaux-arts

Si les artistes congolais avaient pu bénéficier de l’aide de mécènes belges pendant la colonisation, c’est désormais seuls que les peintres doivent développer leur art. Constantin Mufwamabe Walubangi et ses chatoyants portraits à l’huile, Pierre Mutanda et ses riches aquarelles pleines de vie, nous donnent un aperçu de ce que les académies de Beaux-arts de Kinshasa, Lubumbashi et Kananga ont enseigné à des élèves aujourd’hui passés maîtres.

Plus étonnant, Barak’art nous permet de découvrir de nouveaux courants artistiques propres à la RDC, comme le librisme et le maïshisme, représentés sur le site par les peintres Eddy Masumbuku et Kabamba Bamukuya. A noter la très belle série des masques de Kabamba, toute en clairs obscurs, où le contraste des couleurs insuffle une force de vie aux œuvres. On regrettera cependant de ne pas en savoir plus sur les artistes, car aucune biographie n’est disponible en ligne. La part belle est faite aux peintures, mais n’est ce pas ce qu’on demande avant tout à une galerie virtuelle ? Une belle et originale adresse à découvrir.

Visiter le site.