Congo : polémique dans l’enquête sur les explosions de Brazzaville

Les explosions, le 4 avril dans un entrepôt de munitions du camp du régiment blindé de Mpila à Brazzaville avait fait près de 300 morts et des milliers de blessés et de sans-abris. Selon le responsable de L’OCDH, l’Observatoire congolais des droits de l’Homme, l’enquête ne suit pas une procédure claire : « Tout le monde sait qu’il y a une commission d’enquête. Et nous savons que les personnes sont entendues. Mais nous n’avons pas d’éléments sur la composition de cette commission ni les attributions. Et on ne comprend pas aussi, quelle est la place du procureur de la République dans cette commission d’enquête », déclare à RFI Roch Euloge Nzobo, un des responsables de l’OCDH.