Congo : Madingou et la Bouenza sont à la fête !

koudougou_avenue_centrale.jpg

La Bouenza est le dernier département du Congo à bénéficier de la procédure de développement urbain tournante voulue par le Président Denis Sassou-Nguesso, et baptisée « municipalisation accélérée ». Son chef-lieu, Madingou, accueille cette année les festivités du 56ème anniversaire de l’Indépendance. Les grands travaux engagés ont changé le visage de la ville!

(par notre envoyé spécial à Madingou, Ali Bomayé)

Lancés en mars dernier par le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, les travaux de la municipalisation accélérée du département de la Bouenza sont au point d’achèvement,à deux jours de la Fête nationale et du défilé qui la marque.

Le boulevard, de près de 800 m, devant abriter le grand défilé civil et militaire du 15 août, a fière allure. La tribune officielle où seront installées les hautes personnalités est évidemment déjà prête. S’agissant des voiries urbaines, elles sont quasiment achevées, soit 27 km revêtus de goudron. pour Madingou,

koudougou_avenue_centrale.jpg

Il s’agit, entre autre, de l’avenue principale sur laquelle est construit le boulevard, de l’avenue du marché central de Madingou, de celle qui mène au stade. Beaucoup d’autres artères sont désormais goudronnées. « Nous attendions impatiemment depuis 12 ans, cette municipalisation accélérée, c’est comme un rêve. Madingou a déjà des routes goudronnées, chose que nous n’avions jamais imaginé », affirme un natif de la localité, enseignant de carrière, rencontré sur le boulevard. « Madingou était un gros village, aujourd’hui, nous nous rendons compte qu’une touche de modernité souffle sur la ville, et nous nous en réjouissons énormément », a renchéri le préfet Celestin Tombé Kéndé.

koudougou_marche_2.jpg

Les travaux de construction du stade omnisport de Madingou, qui abritera la finale de la coupe du Congo, ce 15 août prochain, sont aussi à leur terme. D’autres projets, tels que les travaux d’adduction d’eau potable et d’électrification de la ville ont pris, eux aussi, une vitesse de croisière. D’autres chantiers, à savoir les hôtels de ville, de la préfecture, du plan, du Conseil départemental et sous-préfecture ont également été réalisés. A Nkayi, les travaux de construction de l’aéroport, sur lequel vont atterrir toutes les délégations officielles, ainsi que les hôtes de marque, sont aussi à leur terme.

Ainsi la Bouenza bénéficie-t-elle d’un effort d’équipement et d’infrastructures sans précédent, auquel la population est déjà sensible. La modernisation de l’ensemble des départements du Congo a constitué un effort cohérent, constant, que l’Etat congolais a réussi à mener à bien, d’année en année, sans que ce mouvement soit freiné par les variations du cours du pétrole, parce qu’il avait été planifié et que son financement était prioritaire.

kougou_marche.jpg