Condamnation à mort de Mohamed Morsi : les Etats-Unis dénoncent le jugement

Les Etats-Unis ont condamné, lundi, la condamnation à mort de l’ancien Président égyptien Mohamed Morsi ainsi que ses 121 co-accusés.

Les Etats-Unis ont exprimé leur profonde inquiétude après la condamnation à mort par un tribunal égyptien de l’ancien Président du pays, Mohamed Morsi.

« Nous nous sommes toujours élevés contre la pratique des procès et des condamnations de masse, qui sont tenus dans le non-respect des obligations internationales de l’Egypte et qui sont souvent utilisés contre les membres de l’opposition et des activistes non-violents », a déclaré le porte-parole du Département d’Etat, Jeffrey Rathke, rapporte Xinhua.

Près de 122 personnes condamnées à mort

Un tribunal égyptien a condamné à mort 122 personnes dont Mohamed Morsi, samedi, pour « espionnage » et « évasion de prison », juste après le renversement de l’ancien Président égyptien Hosni Moubarak, en janvier 2011. Leur dossier ont été transféré au Grand Mufti d’Egypte qui doit donner un avis, le 2 juin prochain, qui n’est que consultatif.

Ce dimanche, le Président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a violemment critiqué le silence et l’inaction de l’Union Européenne après l’annonce de cette condamnation.