Comores : jour de vote

Les Comoriens sont appelés aux urnes  élire leur Président. Treize candidats, dont le chef de l’Etat sortant, Azali Assoumani, sont en lice.

C’est ce dimanche 24 mars 2019 que les quelque 309 137 électeurs comoriens sont appelés aux urnes pour élire leur Président. Au total, treize candidats, dont le Président sortant Azali Assoumani, sont en compétition dans ce pays de l’Océan Indien qui compte un peu plus 810 000 habitants selon des chiffres de  la Banque Mondiale.

La particularité de ce scrutin présidentiel est que la Cour suprême a rejeté les candidatures des principaux adversaires du Président sortant. Laquelle décision donne Azali Assoumani favori du vote. Cette situation a déclenché la colère dans les rangs de l’opposition, poussant Mahamadou Ahamada, candidat indépendant soutenu par le parti Juwa, à justifier sa candidature, qui, dit-il, «  est motivée par la stabilité de mon pays. Je pense que mon pays risque de sombrer à cause des réformes constitutionnelles proposées par l’actuel Président. Je n’ai pas envie de laisser ce pays éclater ».

Entre autres candidats voulant barrer la route au Président sortant Azali Assoumani, l’avocat par ailleurs ancien ministre, Fahmi Said Ibrahim, candidat malheureux à la Présidentielle de 2016 et membre du parti Juwa, Il y a aussi le « Campagnard » Mohamed Soilihi, qui fait son entrée en politique et qui pourrait créer la surprise tellement a côte de popularité a vite grimpé.