Cœur artificiel Carmat : 60 jours après, « évolution satisfaisante »


Lecture 1 min.
arton37580

Depuis deux mois, un Français de 76 ans vit désormais avec un cœur artificiel total. Et il se porte bien. Dans un communiqué de presse diffusé ce mardi soir, l’Hôpital européen Georges-Pompidou (AP-HP) signale que son état « est jugé satisfaisant par ses médecins ».

Depuis deux mois, un Français de 76 ans vit désormais avec un cœur artificiel total. Et il se porte bien. Dans un communiqué de presse diffusé ce mardi soir, l’Hôpital européen Georges-Pompidou (AP-HP) signale que son état « est jugé satisfaisant par ses médecins ».

Ce patient qui souffrait, il y a quelques semaines encore, d’une insuffisance cardiaque terminale, « s’alimente et ne nécessite plus d’assistance respiratoire continue » et se soumet volontiers aux exercices de rééducation physique qui lui permettent d’augmenter progressivement son périmètre de marche.

La bioprothèse Carmat continue de fonctionner de façon satisfaisante, sans aucun traitement anticoagulant depuis le 10 janvier 2014 ». « L’évolution a pu paraître longue et difficile mais a été, en bien des points, peu différente de celle d’un malade du même âge et de même gravité pré-opératoire ».

L’Hôpital européen Georges-Pompidou (AP-HP) souligne que « l’équipe de soins désire rendre hommage à ce malade exemplaire, à son courage, à son sens de l’humour et à son environnement familial ».

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter