CODESRIA : Conférence internationale sur les archives

Le Conseil pour le Développement de la Recherche en Sciences Sociales en Afrique (CODESRIA), en partenariat avec le Centre d’Etudes Africaines de l’Université de Leiden (ASC Leiden) et du Groupe de Recherches Multi-campus sur les Etudes Africaines de l’Université de Californie, organise une conférence internationale sur « Les Archives de l’Afrique postindépendance et de sa Diaspora », du 20 au 23 juin 2012 sur le site historique de l’Ile de Gorée au large de Dakar (Sénégal).

Une soixantaine d’universitaires de chercheurs, d’archivistes, de bibliothécaires et d’artistes en provenance d’Afrique, d’Europe et d’Amérique du Nord prendront part à cette conférence. Cette manifestation scientifique comprendra plusieurs activités, notamment des débats publics, des ateliers de formation, et une projection cinématographique. Une cinquantaine de communications seront présentées dans treize sessions parallèles sur des thèmes aussi divers que les médias et les archives, la numérisation des archives, le repérage des archives postcoloniales, l’industrie médiatique et la culture du sport, les institutions, les monuments et le patrimoine, la préservation des archives postcoloniales, l’absence des archives, les nouvelles formes et sites d’archivage, etc.

Les archives coloniales ont permis d’avoir une certaine connaissance des administrations coloniales et des sociétés africaines d’avant les indépendances, mais cette connaissance était limitée par la nature même de ces archives, et des perspectives à partir desquelles elles ont été constituées. La conférence se propose d’aller au-delà de cette « bibliothèque coloniale » pour mettre en exergue les archives de la période postcoloniale. Ces dernières sont à la fois dispersées et difficiles à trouver, et souvent mal conservées, de sorte que leur exploitation nécessite de recourir à des méthodes originales.

Par ailleurs, la conférence se penchera sur l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour la préservation des archives de la période postindépendance. Comment en effet sauvegarder des informations importantes sur notre passé et sur des aspects importants de nos sociétés et nos cultures à partir de l’utilisation du numérique ? Comment donner accès au grand public à des informations contenues dans des collections privées détenues par des individus ou des familles, grâce à l’utilisation de l’Internet, par exemple ? L’Internet lui-même est devenu un vaste domaine d’archivage de centaines de milliers de documents précieux dont la gestion privée pose d’énormes questions à tous ceux qui s’intéressent à la gestion du patrimoine intellectuel de l’humanité et des biens communs.

La lecture des manuscrits de Tombouctou et de toute la littérature non-europhone nous a appris beaucoup de choses sur la vitalité de la vie intellectuelle de l’Afrique d’hier et d’aujourd’hui que les mécanismes modernes de mesure de la contribution de notre continent au savoir mondial ne captent pas. Ce sont autant de questions qui seront débattues pendant ces trois journées.

Contact : Abdarahmane Wone, chargé de l’Information et de la Communication

CODESRIA

Avenue Cheikh Anta Diop X Canal IV, BP 3304, CP 18524, Dakar, Sénégal

Tél : +221 33.864.01.42 – Poste/Extension : 252

Cel : +221 77.953.84.66

Email: abdarahmane.wone@codesria.org

Web : http://www.codesria.org

Facebook : http://www.facebook.com/pages/CODESRIA/181817969495

Twitter : http://twitter.com/codesria