Chirac facilite la délivrance de visas à l’élite africaine

Le président français, Jacques Chirac, a déclaré samedi à Bamako avoir décidé de faciliter pour les entrepreneurs, les cadres, les professeurs, les artistes et les étudiants africains la délivrance de visas de longue durée à
entrées multiples.

« La France continuera à accueillir sur son sol de nombreux
étudiants africains », a-t-il déclaré, affirmant qu’au cours des cinq dernières années le nombre des étudiants africains en France a progressé de 70 pour cent.

« Un tiers de ces 106.000 étudiants est en troisième cycle,
notamment dans les filières scientifiques. Nous devons faire en sorte que leurs compétences puissent profiter pleinement à leurs pays d’origine », a dit M. Chirac.

S’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture du 23ème sommet des chefs d’Etat d’Afrique et de France, le président français a souligné que c’est dans ce cadre que le partenariat entre son pays et l’Afrique permettra de relever de nouveaux défis parmi lesquels figure la protection de l’environnement.

Une foi commune dans l’avenir de l’Afrique

Le chef de l’Etat français a indiqué avec émotion qu’une partie de la mémoire de la France est en Afrique, affirmant qu’une part de l’avenir de la France et du monde se joue en Afrique.

« Ce qui nous rassemble, c’est notre foi dans l’Afrique. C’est notre combat pour une Afrique sûre de son identité et résolument moderne, débarrassée des idéologies et des archaïsmes, forte de son patrimoine culturel et fière de ses conquêtes, audacieuses et entreprenantes », a-t-il déclaré.

« Depuis les indépendances, vous avez changé et nous aussi. Mais, ce qui ne changera pas c’est l’engagement déterminé de la France en faveur de l’Afrique », a ajouté le président Chirac.

Le 23ème sommet des chefs d’Etat d’Afrique et de France, qui
s’achève dimanche dans la capitale malienne, porte sur le thème « La jeune africaine : sa vitalité, sa créativité, ses
aspirations ».