Chirac et Villepin portent plainte contre Bourgi dont les propos sont confirmés par un proche de Gbagbo

Jacques Chirac et Dominique de Villepin ont annoncé qu’ils allaient porter plainte contre Robert Bourgi, l’avocat franco-libanais pilier de la Françafrique, qui avait révélé avoir assisté à des remises de mallettes pleines d’argent provenant des chefs d’états africains. Dominique de Villepin a déclaré au journal télévisé de France 2 : « Les accusations qu’il porte sont graves, scandaleuses, détaillées comme tous les mauvais polars et c’est pour cela que comme Jacques Chirac, je porterai plainte contre lui ». Robert Bourgi a affirmé qu’il était à la disposition de la justice. Mamadou Koulibaly, président de l’Assemblée nationale ivoirienne et ancien proche de Laurent Gbagbo a de son coté confirmé les déclarations de Bourgi : «Robert Bourgi a parfaitement raison il y a eu un transfert d’argent entre Laurent Gbagbo et Jacques Chirac, en 2002», a déclaré l’homme politique, faisant état «d’environ deux milliards de francs CFA (environ trois millions d’euros) transportés d’Abidjan vers Paris par valise» rapporte Le Figaro.