Chinafrique, le site

Diplomatie, coopération politique, économique, culturelle… Les relations sino-africaines sont au beau fixe et on en trouve des échos sur l’Internet. En début d’année, le site Chinafrique.com a été lancé pour évoquer ces relations en plein boom.

Ce n’est pas une nouveauté : la Chine s’intéresse à l’Afrique… et vice-versa. On ne compte plus le nombre de partenariats et d’échanges qui lient le géant asiatique aux différents pays du Continent. La Toile s’en fait l’écho, notamment à travers le site Chinafrique, dont le nom même ne pouvait pas être plus clair… Doté d’une interface sobre et fonctionnelle en vert et blanc, le site a été mis en ligne au début de l’année 2005. Il existe en pas moins de six versions (chinois, anglais, français, allemand, japonais et espagnol).

Cette semaine, la Une compte un article sur l’amiral Zheng He, « le plus grand explorateur chinois » selon les auteurs du site, qui a conduit sept flottes chinoises, un total de 27 000 hommes, vers plus de trente pays et régions d’Asie et d’Afrique au XVe siècle. Pour le reste, beaucoup d’informations sur l’Empire du Milieu et les mœurs locales. On apprend notamment, au détour d’un article sur les zoos en Chine, qu’il est possible pour les visiteurs de nourrir les animaux avec d’autres bêtes vivantes mais que le pays va bientôt mettre fin à ces pratiques… au grand dam des amateurs !

Au cœur de l’info africaine

Enfin, le site possède une rubrique spécifique intitulée « Echanges sino-africains » où l’on parle du développement des ressources humaines, du succès en Afrique de la pile de marque Xiniu (Rhinocéros), fabriquée par l’usine Anyang, au Henan, de la construction routière chinoise en Somalie (l’article est intitulé « La Chine, une amie digne de confiance ») ou encore de la recherche, sur le continent noir, des descendants de marins chinois débarqués il y a quelques siècles. On découvre aussi qu’une ville du Kenya a offert une girafe au pays asiatique et qu’un mémorandum de coopération a été signé entre le ministère du Tourisme égyptien et l’Association chinoise de la Grande Muraille… Vous l’aurez compris : Chinafrique.com c’est de l’info, encore de l’info et toujours de l’info !

Encore de l’information sur le site de China radio International, complet sur culture et le tourisme en Chine mais qui laisse une grande place aux dépêches sur l’Afrique dans ses actualités internationales. A consulter quotidiennement aussi : l’Agence de Presse Xinhua (Chine nouvelle), l’agence de presse officielle de la République populaire de Chine, qui siège à Beijing mais couvre très largement le Continent par le biais de son Bureau général de Nairobi. Sur son site, on peut notamment parcourir le Dossier spécial Chine-Afrique.