Chaos en Libye : l’ONU propose une réunion d’urgence

La mission de l’ONU en Libye (UNSMIL) a proposé la tenue d’une réunion d’urgence, fin septembre, pour mettre fin au désordre qui règne dans le pays.

Plus rien ne va en Libye. Raison pour laquelle la mission de l’ONU en Libye (UNSMIL) a proposé la tenue, fin septembre, d’une réunion de dialogue pour mettre fin à l’anarchie institutionnelle qui règne dans ce pays en proie aux milices armées qui s’entredéchirent pour contrôler les points stratégiques du pays. Sans compter que deux gouvernements et deux parlements concurrents se disputent actuellement la légitimité politique.

« L’ONU proposera sous peu une première réunion de dialogue, lundi 29 septembre, entre des délégations qui représentent les différentes parties du conflit libyen », a indiqué l’UNSMIL, dans un communiqué. La réunion devrait se tenir en Libye, a précisé une source de l’UNSMIL sans en révéler le lieu exact. « Le dialogue proposé par l’UNSMIL sera fondé sur la légitimité des institutions élues », précise l’organisation.
L’objectif de la réunion : aboutir à un accord sur le règlement intérieur de la Chambre des représentants et sur « d’autres questions liées à la gouvernance du pays », d’après l’UNSMIL.

Depuis la chute de Mouammar Kadhafi, la Libye est plongée dans un profond gouffre. Les autorités en place peinent à rétablir l’ordre. Elles ont à plusieurs reprises fait appel à l’aide de la communauté internationale pour que celle-ci leur prête main forte et les aide à former les services libyens de sécurité. Mais l’aide internationale est mal vue par une partie de la population, qui n’a pas hésité à descendre dans la rue pour exprimer sa colère via des manifestations.