Championnat du Monde des moins de 20 ans

Quatre équipes africaines sont présentes au Championnat du monde de football des moins 20 ans qui se déroule actuellement en Argentine. L’Angola et l’Ethiopie sont présents pour la première fois, l’Egypte en est à sa troisième participation et le Ghana qui participe pour la quatrième fois fait partie des favoris.

Ce mondialito argentin réussit pour l’instant plutôt bien aux pays africains. A l’issue du premier tour, seule l’Ethiopie est éliminée après trois défaites en trois matchs.

L’Egypte, qui a terminé deuxième de sa poule affrontera les Etats Unis en 1/8eme de finale, un match qui s’annonce serré mais où elle garde toutes ses chances. En cas de victoire, elle rencontrerait le vainqueur du match Angola – Pays-bas. Et ce ne serait pas une surprise de voir les Angolais s’imposer, eux qui viennent pour leur première participation à cette compétition, de terminer en tête de leur groupe qui comprenait pourtant la République Tchèque, l’Australie et le Japon finaliste de la dernière édition.

Le Ghana favori

De son coté, le Ghana a dominé sa poule avec brio, devançant la France et le Paraguay. Le match au sommet de ce groupe face aux compatriotes de Zidane et Henry, pourtant champions d’Europe des moins de 20 ans en titre, s’est soldé par un nul 0-0 mais les Ghanéens, longtemps dominateurs, ont démontré qu’ils étaient capables de tenir leur place de favoris. Toujours très forts dans les catégories jeunes, champions du monde Cadets en 1991 et 1995, champions d’Afrique des moins de 20 ans en 1998, les Ghanéens finalistes malheureux de l’épreuve en 1993 et 3eme en 1997 ont une équipe pour remporter le titre.

Elle peut compter sur des joueurs talentueux, plein de fraîcheur et d’une joie de vivre qui en a fait l’équipe préférée du public argentin. Ils se sont par ailleurs, endurcis par leurs participations aux différents championnats européens. L’attaquant vedette Pimpong joue au Danemark, le technicien magique Boateng, excellent contre la France, porte le maillot du Panathinaïkos d’Athènes et Odobai fait les beaux jours de l’Ajax d’Amsterdam. En 1/8 ème de finale, ils rencontreront l’Equateur, avant de devoir affronter l’autre grand favori de l’épreuve, le Brésil.