CFI propose une nouvelle stratégie de programmes à ses télévisions partenaires d’Afrique

CFI organise les 17 et 18 novembre à Cotonou une rencontre avec 24 directeurs des programmes d’Afrique francophone. Pour la première fois les télévisions partenaires de CFI seront consultées sur l’ensemble des décisions éditoriales, et le choix des programmes français et africains mis à disposition par CFI sera réalisé en commun.

Ainsi les télévisions suivantes seront présentes à ce séminaire : ORTB (Bénin), RTB (Burkina-Faso), RTNB (Burundi), CRTV (Cameroun), RTC ( Cap-Vert), TVCA (Centrafrique), ORTC (Comores), Télé Congo (Congo Brazzaville), RTNC 1 et 2 (RDC), RTI et TV2 (Côte d’Ivoire), RTD (Djibouti), ETV (Ethiopie), TVM (Madagascar), ORTM (Mali), MBC (Maurice), TVM (Mauritanie), ORTN Télé Sahel et ORTN Tal Tv (Niger), RTS (Sénégal), SBC (Seychelles), Télé Tchad (Tchad), TVT (Togo)

Au programme : Présentation de la nouvelle offre de programmes (fictions, jeunesses et documentaires), des ateliers par genre, la nouvelle politique d’offre de programmes africains, des discussions sur la thématique du spectacle vivant, les grands rendez-vous 2010 (les indépendances des pays africains et la Coupe du Monde 2010).

Une coopération pour dynamiser et enrichir les antennes
En 2009 CFI a proposé 2000 heures de programmes, dont 230 heures de fiction, 150 heures de jeunesse et 250 heures de documentaires.
Pendant ces deux jours de travail CFI souhaite entrer au cœur de la programmation de ses télévisions partenaires, afin de leur proposer des programmes en adéquation avec leur stratégie et les attentes de leurs publics.
Dès que l’occasion s’en présente, CFI veille aussi à renforcer cette offre par un transfert de compétences sur la fonction éditoriale, la stratégie de programmation, la gestion des stocks et la mise en place d’une politique d’acquisition.
Grâce aux conseils de CFI, les directions des programmes se professionnalisent, utilisent mieux les programmes fournis et acquièrent une plus grande autonomie éditoriale et financière.

Une coopération au service de la production africaine
En 2009, CFI a investi 50% du budget des acquisitions de la direction Afrique sous la forme de préachat ou d’achat de programmes produits en Afrique subsaharienne.. Ces investissements, en progression continue depuis plusieurs années, permettent à la fois aux partenaires africains de CFI de proposer à leur public un volume croissant de programmes en adéquation avec leur réalité locale, mais également aux producteurs indépendants de financer leurs créations.

Une coopération dans la durée au service des médias du sud
Depuis 20 ans, CFI travaille au développement des médias du sud. En 2008, CFI a formé ou encadré 1500 professionnels du sud, a mobilisé 150 experts de haut niveau sur des terrains souvent difficiles, au cours d’une centaine d’interventions dans plus de 90 pays.