Centres de rétention administrative: la CIMADE ne partira pas

Le Ministre l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire a été débouté par le Tribunal administratif mardi matin. Brice Hortefeux souhaitait interdire à la CIMADE l’entrée des centres de rétention administrative (CRA) alors que c’est aujourd’hui la seule association pouvant y assister les étrangers en instance d’expulsion. Il s’est heurté à la décision de la justice qui a suspendu l’appel d’offres lancé par le ministre. Celui-ci serait truffé d’irrégularités techniques, nous apprend le quotidien Libération