Centrafrique : Djotodia décoré avec des bijoux en toc, le directeur du Trésor arrêté

Le Président par intérim centrafricain, Michel Djotodia, a été victime d’une supercherie. Lors de sa prestation de serment, il portait des faux ornements. Le directeur du Trésor public, Judes-Alex Ketté, est accusé d’avoir détourné l’argent des ornements. Il a été arrêté par les autorités.

Le directeur général du Trésor public centrafricain, Judes-Alex Ketté, a été arrêté pour escroquerie, après que les autorités aient découvert que les décorations portées par le Président Michel Djotodia, lors de sa prestation de serment, le 18 août dernier, étaient des fausses , selon les enquêteurs. Sur instructions du procureur de la République, Judes-Alex Ketté a été placé en garde-à-vue à la gendarmerie. Il lui est reproché d’avoir détourné une partie de la somme d’argent destinée à l’achat des bijoux à parer par le Président Michel Djotodia, lors de la cérémonie de prestation de serment.

Selon une source de la gendarmerie centrafricaine, le directeur du Trésor public a empoché une partie de la somme prévue pour les ornements à hauteur de 600 millions de FCFA (910 000 euros), avec la complicité d’un joaillier sénégalais, d’un homme d’affaires centrafricain et d’un responsable de la Chancellerie. Dès son interpellation, il a été limogé. Par ailleurs, il est également sous le coup de poursuites pour détournement de fonds et contrefaçon.

Ce n’est pas la première fois que Jules-Alex Ketté se retrouve mêlé à une affaire de détournement. En effet, il avait déjà été arrêté en 2011 dans le cadre de l’enquête sur un scandale d’un détournement de plus de deux milliards FCFA (3.05 millions d’euros) au détriment de la Société nationale de transport urbain (Sonatu), entreprise publique créée grâce notamment à une aide financière de l’Inde.