Centrafrique : les autorités religieuses tentent d’apaiser les tensions

Depuis plusieurs semaines les violences interreligieuses font rage dans la capitale centrafricaine Bangui, faisant plusieurs morts. Pour éviter de nouveaux bain de sang, les responsables religieux musulmans et chrétiens s’organisent et tentent d’apaiser les tensions. Selon RFI, six nouveaux corps de musulmans assassinés ont été apportés à la mosquée Ali Babolo. En tout, ils sont plus d’une centaine à avoir été déposée dans le grand hall du bâtiment depuis l’attaque du 5 décembre dernier.