Centrafrique : 7 morts dans des violences à Bangui

Au moins sept personnes ont été tuées mercredi soir dans des violences à Bangui, la capitale centrafricaine.

La démission vendredi de l’ex-Président Michel Djotodia n’a pas apaisé la tension à Bangui, la capitale centrafricaine. Cette dernière est toujours en proie à des violences meurtrières. Au moins sept personnes ont été tuées mercredi soir dans plusieurs incidents survenus dans un quartier du nord de Bangui, où la tension restait très vive ce matin, selon des sources militaires et humanitaires.

Trois cadavres, dont celui d’un jeune d’une quinzaine d’années, tué par balle, étaient entreposés à la mosquée du quartier Bégoua 3, à la sortie nord de Bangui, selon les médias locaux. De son côté, la Croix-Rouge centrafricaine a indiqué avoir ramassé dans la matinée les cadavres de 4 hommes tués à l’arme blanche.

Nouvelle preuve que les tueries se poursuivent, alors que beaucoup de personnes avaient promis de déposer les armes si Michel Djotodia quittait le pouvoir. Ce dernier est certes parti se réfugier au Bénin, mais le pays est loin d’être au bout de ses peines. Le Conseil national de transition devrait désigner un futur chef d’Etat de transition. Toutefois, les conditions d’éligibilité du Président font encore l’objet de débats.