Ce mystérieux syndrome auquel l’Afrique est confrontée, après Ebola !

En Afrique de l’Ouest, les malades guéris du virus Ebola doivent désormais faire face à un syndrome encore mystérieux. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a ouvert une enquête.

Alors que le continent africain lutte encore contre le virus Ebola qui est certes en repli, les ex-malades d’Ebola sont confrontés à un nouveau virus inconnu, depuis plusieurs jours. Ce virus mystérieux préoccupe l’OMS qui a décidé, mardi, d’ouvrir une enquête afin d’avoir plus d’informations sur ce syndrome et de connaître les effets à long terme du virus Ebola.

Ces dernières semaines, les guéris d’Ebola présentent différents troubles qui affectent leur vue, leur audition, leurs mouvements, notamment avec des problèmes d’articulation. Il s’agit, selon l’OMS, d’effets secondaires liés au virus hémorragique, ces effets peuvent s’avérer très handicapants pour l’individu.

Ces troubles ne sont pas récents. Ils ont été signalés, en octobre dernier, dans l’est de la Sierra Leone, l’un des pays les plus touchés par le virus avec la Guinée et le Liberia. A l’époque, l’un des responsables de l’OMS dans le pays, évoquait des troubles de la vision ainsi que des syndromes post-Ebola.

L’OMS indique que ces effets toucheraient entre 30% et peut-être jusqu’à 50% des survivants, hommes, femmes et enfants confondus, selon un recensement encore provisoire. L’OMS a reconnu « des manquements graves dans la communication sur les risques et une confusion des rôles et des responsabilités ». De ce fait, elle promet d’être plus vigilante à l’avenir.