CAN : un carré d’as pour des demies hautes en couleurs

Quatre. Ils ne sont plus que quatre à pouvoir devenir rois d’Afrique. Ghanéens, Nigérians, Egyptiens et Algériens s’affrontent sur l’avant-dernière marche avant la grande finale. Ces quatre équipes ont déjà remporté la Coupe d’Afrique des Nations, au total, à treize reprises. Ce sont donc des habituées de ce stade de la compétition. Qui jouera la finale ? Réponse jeudi.

 Ghana-Nigeria (jeudi 28 à 17h00, Luanda)

On n’attendait pas ses deux outsiders à pareille fête. Le Ghana, diminué par les blessures de ses habituels leaders, a trouvé une seconde jeunesse avec la bande au Marseillais Andre Ayew, championne du monde des moins de 20 ans. Devant les défections des Appiah, Essien, Muntari et autres Mensah, le sélectionneur Milovan Rajevac a misé sur sa jeunesse dorée. Bien lui en a pris, les « baby » Black Stars sont en demi-finales de la CAN, comme lors de la dernière édition, en 2008. Reste à affronter les Super Eagles qui, à défaut d’être brillants ou efficaces, sont quand même là quand il le faut. C’est un luxe que d’autres aimeraient pouvoir se payer. De grossières lacunes derrière, où le capitaine Joseph Yobo manque cruellement, n’ont pas empêché le Nigeria de rejoindre le Top 4 continental. Mais les hommes de Shaibu Amodu ne pourront pas toujours compter sur leurs attaquants (Odemwingie, Martins…) ou leur talentueux gardien (Enyeama) pour s’en sortir.

 Algérie-Égypte (jeudi 28 à 20h30, Benguela)

Comme on se retrouve ! La dernière fois que les Fennecs et les Pharaons ont croisé le fer, c’était il y a quelques mois à peine dans la course à la Coupe du monde en Afrique du Sud. Le match et, surtout, ses à-côtés avaient été houleux. Les deux barragistes pour le Mondial s’affronteront dans un duel de styles. Les individualités algériennes face au groupe égyptien, le spectacle contre l’efficacité. Les hommes de Rabah Saâdane ont fait taire tous leurs détracteurs en faisant chuter la Côte d’Ivoire en quarts de finale (3-2). Mais, face à l’ogre égyptien, la Khadra devra retrousses les manches et éviter de tomber dans le piège. Tour à tour, le Nigeria, le Mozambique, le Bénin et le Cameroun ont chuté face aux Pharaons, double champions d’Afrique en titre. Vainqueurs de toutes les rencontres sur cette édition 2010, les protégés d’Hassan Shehata sont invaincus depuis 16 rencontres en phase finale et n’entendent pas s’en laisser compter. Au bout, il y a une finale et, surtout, la perspective de remporter un troisième titre de rang, performance jamais accomplie par une équipe africaine.