CAN au Cameroun : les lampions se sont éteints


Lecture 3 min.
CAN Cameroun
CAN Cameroun

Le président Paul Biya, en compagnie de son épouse, des dirigeants de la CAF et de la FIFA a présidé hier 06 février 2022, la cérémonie de clôture de la 33ème édition de la CAN Total Energies Cameroun 2021, au stade Olembé de Yaoundé. Malgré l’élimination des Lions Indomptables du Cameroun en demi-finale, la Coupe d’Afrique des Nations a été un grand succès populaire avec ses drames et ses réussites. 

Malgré les multiples glissements de dates, expression des inquiétudes de la Confédération africaine de football (CAF) et d’innombrables missions d’inspection, le Cameroun a finalement organisé, et ce pour la 2e fois, après l’édition de Coupe d’Afrique des nations de football 1972, la 33è édition du genre, qui s’est déroulée du 09 janvier au 06 février2022.

Cette édition qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, avec à l’affiche 24 pays participants, a connu le sacre de l’équipe nationale du Sénégal, qui a remporté sa première Coupe des Nations, en battant l’Egypte 4 buts contre 2, à l’étape des tirs au but.

Pour Joseph Yemga, encadreur sportif, « Notre pays a tellement saigné pour organiser, avec à l’affiche 24 pays participants, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui est le plus grand évènement sportif d’Afrique et la troisième compétition de football la plus importante au monde après la Coupe du monde de la FIFA et le Championnat d’Europe de l’UEFA ».
« Maintenant que la page est tournée pour cette compétition, à laquelle notre équipe nationale a occupé la troisième place, l’heure est au bilan et la vie va reprendre son cours normal. Mais subitement, quelques questions me donnent dores et déjà des insomnies. Il m’intéresserait de savoir ce que le contribuable camerounais aura tiré de ce grand rendez-vous sportif, qui a paralysé lors de son déroulement, toutes nos activités dans les plans : scolaire, professionnel, sans oublier les embouteillages, la hausse des denrées alimentaires, les délestages, les coupures d’eau, etc ; serons-nous capables d’entretenir ces infrastructures sportives, qui nous ont coûtés les pieds et les mains ? A quand la prochaine organisation de cette grand-messe sportive en terre camerounaise ? », a-t-il ajouté.

Il n’est pas superflu de rappeler que depuis sa création en 1957, la Coupe d’Afrique des Nations est devenue au fil des éditions, la compétition majeure du continent africain.
La Coupe d’Afrique des nations, officiellement Coupe d’Afrique des nations Total Energies (nom lié au sponsor) et parfois abrégée en CAN, est organisée par la Confédération africaine de football (CAF) tous les deux ans.

À partir de 2013, la CAN a lieu tous les deux ans, mais elle est organisée les années impaires afin d’éviter qu’elle se dispute la même année que la Coupe du monde de football.

Avant la remise des prix et du trophée au vainqueur, le Sénégal, le témoin a été passé à la Côte d’Ivoire qui accueillera la prochaine édition.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter