Can 2006 : Sénégal 2 Zimbabwe 0

Le Sénégal a défait 2 buts à 0, lundi, le Zimbabwe au premier tour de la Coupe d’Afrique des nations de football. Face à une petite proie, les Lions de la Téranga auraient pu faire meilleur festin si ce n’était leur manque de réalisme devant le but adverse.

Mission accomplie pour les Lions de la Téranga. Le onze sénégalais s’est imposé, lundi à Port Saïd en Egypte, deux buts à zéro face aux Guerriers du Zimbabwe pour son entrée dans la Coupe d’Afrique des nations de football 2006 (Egypte, 20 janvier, 10 février). Une victoire confortable où les hommes d’Abdoulaye Sarr ont toutefois souvent manqué de lucidité dans la finition.

Les Sénégalais très offensifs ont assurément dominé les débats tout au long de la rencontre. Ils s’octroient les trois premières franches occasions de la première mi-temps. A la cinquième minute Diouf arrive ainsi un poil trop tard pour reprendre la balle lobée d’Henri Camara. Les supporters sénégalais ont vraiment cru au but à la 27e minute sur un centre trop appuyé de Diouf pour Rahmane Barry seul devant le but du vétéran Muzadzi qui remplaçait le gardien titulaire Murambadoro, malade. Et qu’elle ne fût sans doute pas leur frustration et leur colère de voir l’arbitre de la rencontre refuser, à la 40e minute, un but à Henri Camara pour une main imaginaire. Si les Lions se sont montrés en tout point conquérants, ils repartiront bredouilles de leur chasse à la mi-temps.

Camara l’impérial

51e minute. Henri Camara exploite une balle en profondeur de Barry. Le joueur de Nice (France) crochète du droit le gardien et inscrit, du gauche, le premier but de la rencontre. Un but que personne ne saurait, cette fois, lui refuser. L’ancien auxerrois Benjani (désormais à Portsmouth, Angleterre) a bien failli offrir au Zimbabwe le but de l’égalisation sur une mauvaise relance sénégalaise, à la 76e minute, mais rate mystérieusement un but qui lui tendait les bras.

Les Guerriers ont ainsi laissé filer leur chance de revenir dans la rencontre. Car Henri Camara ne souhaitait pas, ce soir, leur en donner une seconde. Six minute après une bonne frappe cadrée repoussée par le portier zimbabwéen, il s’illustre sur une gros travail côté droit en effaçant deux joueurs avant de centrer sur Issa Bâ tout juste rentré sur le terrain. Une passe décisive qui ruine les derniers espoirs des hommes de Charles Mhlauri.

Si, au final, le score reflète la domination sénégalaise, l’issue du match aurait pu être différente. Le Sénégal n’a pas affiché une belle sérénité dans son jeu et a montré qu’il manquait de réalisme devant le but adverse. On attend donc de voir le comportement des Lions dans cette poule D contre des équipes d’un tout autre gabarit. Ils affronteront, vendredi, le Ghana qui a montré un très bon football, malgré sa défaite (1à 0) contre le Nigeria. Une autre paire de manches pour les Lions qui aura sans doute valeur de véritable match test.

Reagissez sur notre forum Sport