Cameroun : pourquoi Paul Biya était absent à la cérémonie de Triomphe de la 38e Promotion de l’EMIA


Lecture 2 min.
Le Président du Cameroun, Paul Biya
Le Président du Cameroun, Paul Biya

René Claude Meka, général de corps d’armée, Chef d’état-major des Armées, a présidé, le vendredi 26 février 2021 à 11 heures, au campus de l’EMIA, en lieu et place du chef de l’Etat, Paul Biya, la cérémonie de remise des épaulettes aux élèves officiers de la 38ème promotion de l’Ecole Militaire Interarmées (EMIA) arrivés en fin de formation.

« Eu égard aux contraintes et restrictions charriés par la prévention de la pandémie du Coronavirus (Covid-19), le chef de l’Etat camerounais, chef des forces armées, a habilité le ministre délégué à la Présidence Chargé de la défense à organiser exceptionnellement, en format militaire réduit, une prise d’armes à l’effet de remettre les épaulettes aux élèves Officiers d’active de la 38ème promotion de l’Ecole Militaire Inter Armées (EMIA) arrivés en fin de formation » peut-on lire dans un communiqué signé ce jour par Joseph Beti Assomo.

Cameroun emia« L’absence du chef de l’Etat à cette cérémonie n’est que conjoncturelle et ne rompt point avec la solennité habituelle des cérémonies de triomphe des élèves officiers arrivés en fin de formation à l’EMIA. Le chef de l’Etat, chef des forces armées, honorera à nouveau cette tradition bien établie une fois que les conditions sanitaires du pays le permettront », rassure le ministère de la Défense.

Cette promotion, baptisée « Paix et Unité », est structurée en quatre troncs : le tronc A avec 170 élèves, le tronc B avec 40 stagiaires, le tronc C compte 102 élèves et le tronc D totalise 16 élèves officiers d’Active.

Dix élèves sur les 338 élèves Officiers d’Active de la 38ème promotion de l’Ecole Militaire interarmées de Yaoundé viennent des pays amis du Cameroun. Dans les rangs, on compte : deux de la Côte d’Ivoire, trois du Gabon, deux de la Guinée-Conakry, un seul de la RCA et deux de la République du Congo.

La formation des élèves Officiers d’Active de la 38ème promotion a débuté le 22 janvier 2018.Avec un effectif plus élevé que jamais, la promotion « Paix et Unité » est la première promotion de l’EMIA à être formée en année probatoire à Tchabal. Une première promotion à enregistrer la présence des Élèves Officiers d’Active de cinq pays amis.

D’une durée de trois ans, cette formation s’inscrit dans quatre volets visant à donner au futur chef, les capacités physiques, morales, intellectuelles, citoyennes et techniques devant lui permettre d’accomplir au mieux sa mission. Selon un haut cadre de l’EMIA : « la formation se déroule en modules répartis sur l’ensemble du territoire national ».

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter