Cameroun : Le GICAM célèbre ses 60 ans et les pionniers de l’économie camerounaise

Le Groupement inter-patronal du Cameroun (GICAM) a célébré le 21 décembre dernier ses 60 ans d’existence. Sous le slogan 60 ans, 60 leaders, 60 mille fois merci, le plus vieux mouvement patronal du pays, a rendu hommage au cours d’une soirée de gala aux 60 pionniers qui ont marqué les affaires au Cameroun.

Le Groupement a saisi cette occasion afin de rendre un hommage mérité aux pionniers de l’entreprise au Cameroun, ceux-là qui ont bravé de nombreux écueils pour donner la voie à suivre au développement du Cameroun et qui méritent une reconnaissance de la communauté d’affaires. Sans eux, qu’ils soient membres du GICAM ou non, le Groupement ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui et l’économie camerounaise serait encore au niveau de la plupart des économies d’Afrique subsaharienne francophone en général et celles de la CEMAC en particulier, c’est-à-dire peu diversifiée et relativement peu résiliente aux divers chocs exogènes et endogènes qu’a connu le Cameroun depuis son indépendance.

Le 60ème anniversaire du GICAM était également l’occasion de préparer la jeunesse entrepreneuriale camerounaise à assurer la relève pour les 60 prochaines années. A l’occasion de la soirée de gala qui a été organisée pour leur rendre hommage, les pionniers ont eu l’occasion de dresser le bilan des 60 dernières années et donner leurs perspectives et conseils pour la réussite des 60 prochaines années de l’entreprise au Cameroun.

Cette soirée de célébration de l’entreprise visait également à faire changer le regard porté sur celle-ci et la nécessité de faire évoluer le climat de soupçon et de méfiance permanente dont elle est victime vers un rapport de confiance avec les autres acteurs de développement et l’ensemble du corps social. Le point d’orgue de la soirée qui s’est tenue le 21 décembre 2017 au Castel Hall de Douala était une cérémonie de remise des récompenses aux pionniers.

En marge de cette célébration, le GICAM a tenu sa 125ème assemblée générale ordinaire. La toute première de Célestin Tawamba à la tête de ce patronat, six mois après son élection.