Cameroun : le général de division Jean-René Youmba a avalé son arme

Le général de division Jean-René Youmba, âgé de 81 ans, est décédé, mardi 17 novembre 2020, à Yaoundé, des suites d’une courte maladie.

Né le 15 décembre 1939 à Nkonga par Pouma, département de la Sanaga-Maritime (Région du Littoral), Jean-René Youmba est admis en deuxième section en 2017, en même temps que cinq autres officiers généraux.

Ingénieur des travaux publics et bâtiments formé à l’École supérieure de Versailles en France, il embrasse le métier des armes en septembre 1958. Jean-René Youmba intègre la prestigieuse académie militaire de Saint-Cyr. Il a pour camarade Pierre Semengue, devenu en 1973 le tout premier général de la jeune armée camerounaise, par décret de l’ancien président de la République, Ahmadou Ahidjo.

Son parcours professionnel a été ponctué de plusieurs postes de responsabilités. Après un séjour à la compagnie et au Bataillon du Génie militaire à Douala puis à Yaoundé, Jean-René Youmba rejoint l’État-major des armées en 1986 comme sous-chef d’état-major. Le 13 avril 1989 Jean-René Youmba est élevé au grade de général de brigade, par le Président Paul Biya. Puis en 1993 il devient le commandant de la 3ème région militaire à Maroua (Extrême-Nord) puis la 7ème région militaire à Ebolowa dans la région du Sud. Et le 25 septembre 2001, il devient général de division.

Diplômé de l’Institut des hautes études de défense nationale de Paris, il a également suivi, aux Etats-Unis, une formation en relations civilo-militaires à l’Université navale de Mont Rey, en Californie. Avec son décès, le Cameroun vient ainsi de perdre un de ses chefs militaires parmi les plus aguerris dans le métier des armes.