Cameroun : le 43è Séminaire annuel des évêques du Cameroun s’est tenu à Obala

La Paroisse Sainte Anne d’Efok, située dans la ville d’Obala, région du Centre, a abrité du 5 au 11 janvier 2020, le 43è Séminaire annuel des évêques du Cameroun.

Placé sous le thème : « Quelle conférence épiscopale voulons-nous ? », l’évêque d’Obala Mgr Sosthène qu’entourait la quasi totalité des évêques du Cameroun et en présence de Mgr Julio Murat, Nonce Apostolique au Cameroun et en Guinée Equatoriale et de Mgr Ludovic Schik, archevêque de Bamberg en Allemagne, et de Mgr Abraham Komè, président de la conférence épiscopale nationale du Cameroun, a présidé la messe d’ouverture, un moment intense de prière et de joie que les chrétiens ont salué à la sortie de la messe : « Merci aux évêques qui sont venus nous combler de grâces en ce début d’année. On n’a plus rien à demander à Dieu ».

Deux conférences sur la présentation de l’Exhortation Apostolique Christus Vivit du Pape François, ses enjeux et ses implications pastorales, étaient entre autres prévues durant les séances des travaux. Les évêques du Cameroun ont fait le point sur cette Exhortation Apostolique, adressée prioritairement aux jeunes mais aussi à l’ensemble de l’Eglise, invité à se laisser rajeunir par des méthodes plus adaptées d’Evangélisation des peuples qui lui sont confiés.

Par ailleurs, les évêques du Cameroun, avaient durant les travaux, adopté la Ratio Nationalis Sacerdotalis, un document en lien avec la formation des futurs prêtres et dont la rédaction est en cours depuis deux ans au Cameroun.

Le 43è séminaire annuel des évêques du Cameroun était un moment de relecture et de réflexion dans un esprit de collégialité. Durant les sept jours de travaux qui ont débuté depuis le 5 janvier 2020, il a été question de réfléchir notamment à la manière de poser des bases et d’imposer une orientation nouvelle à la conférence épiscopale nationale camerounaise au regard des défis actuels que traversent le pays, et l’Église dans son ensemble.