Cameroun : des membres de Boko Haram arrêtés entre Douala et Yaoundé

Les forces de police camerounaises ont arrêté une dizaine de membres de Boko Haram, ce week-end, dans le département de la Sanaga-Maritime dans la ville d’Edéa, reliant Douala à Yaoundé.

Une dizaine de membres de Boko Haram ont été arrêtés samedi par la police de la ville d’Edéa, située sur l’axe Douala-Yaoundé, rapporte Koaci.com qui cite un contact membre des forces de sécurité sur place.

Yaoundé dans le viseur

Les individus appartenant à cette secte islamiste qui sème la terreur au nord du Nigeria ainsi qu’au Cameroun voisin venaient de Limbé, dans le sud-ouest du pays, et cherchaient à aller à Yaoundé, la capitale camerounaise, plus que jamais dans le viseur de ces extrémistes.

L’armée camerounaise veut y voir un changement de stratégie de ce groupe rebelle en difficulté face à elle, dans le nord du pays, à l’inverse du Nigeria voisin où les militaires locaux semblent impuissants à contrer les attentats de Boko Haram.