Cameroun : Créer une entreprise en 72 heures, c’est désormais possible

Nouvelles facilités et nouvelles pratiques pour créer une entreprise

Les administrations qui sont parties prenantes dans le processus de création d’entreprises au sein des Centres de Formalités de Création d’Entreprises (CFCE) de Limbé, Bamenda, Bafoussam et Douala se sont retrouvés du 23 au 24 mai 2017 à Douala pour une session de formation visant à renforcer les capacités managériales des personnels des CFCE. Il s’agit des services de greffe, de l’administration des Impôts, de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS), de l’Agence de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (APME) et du Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat.

La cérémonie d’ouverture de cette session de formation s’est tenue ce jour 23 mai 2017 à l’Hôtel Résidence La Falaise de Douala Akwa sous la présidence de M. Aboubakar Njikam, Inspecteur général des Services du Gouverneur de la Région du Littoral, représentant personnel de Monsieur Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, Gouverneur de ladite Région.

A l’initiative de l’Agence de promotion des petites et moyennes entreprises réprésentée par son Directeur général M. Jean-Marie Louis Badga et avec l’appui financier de la Société financière internationale (SFI) représentée par Mme Monique Courchesne, Coordonatrice régionale pour l’Afrique Centrale et Responsable Cameroun CMU – IFC , la session de formation qui a regroupé une cinquantaine de participants à Douala fait suite à celle tenue à Yaoundé les 03 au 04 mai derniers. Elle avait regroupé les responsables des Centres de Formalités de Création d’Entreprises (CFCE) issus des Régions de l’Adamaoua, du Centre, de l’Est, de l’Extrême-Nord, du Nord et du Sud.

Intervenant quelques semaines après la 8è session du Cameroon Business Forum (CBF) tenue le 13 mars 2017 à Douala, ces sessions de renformcement des capacités des personnels des CFCE donneront l’occasion d’un échange instructif sur le cadre juridique et institutionnel de création d’entrerprises au Cameroun, notamment la loi N°2016/014 fixant le capital social minimum et les modalités de recours au service du Notaire, ainsi que le décret N°2017/0877/PM du 28 février 2017 précisant les modalités d’authentification des statuts d’une SARL.