Cameroun : Boko Haram frappe dans l’Extrême-Nord, un cultivateur tué

Au Cameroun, le corps d’un cultivateur dont l’assassinat a été attribué à la secte islamiste Boko Haram a été retrouvé à Limani, dans l’Extrême-Nord.

Boko Haram frappe encore au Cameroun où le corps d’un cultivateur dont l’assassinat a été attribué à la secte islamiste a été retrouvé, ce samedi 20 janvier 2018 au matin à Limani, dans la région de l’Extrême-Nord.

L’information, donnée par la presse camerounaise, qui cite des riverains, indique que la victime a été tuée par les terroristes de Boko Haram alors qu’il était en train de travailler son champ de mil de contre saison. Un témoin par ailleurs riverain cité par Xinhua, a d’ailleurs indiqué que l’enterrement s’est fait quelques heures plus tard, dans la tradition musulmane.

Pour sa part, Tchamaya, membre de comité de vigilance d’Ardori, le village d’où est issue la victime, raconte : « On avait eu l’information selon laquelle ces mauvaises personnes (membres de Boko Haram) rodaient dans nos environs. De toute évidence, ils n’ont pas pu commettre leur forfait soit se ravitailler. Raison pour laquelle ils s’en sont pris à lui ».

A noter que es zones frontalières de l’Extrême-Nord sont confrontées à un regain de violence lié aux attques récurrentes de Boko Haram.