Cameroun : attentats suicides dans l’Extrême-Nord, 13 morts

Deux attentats suicides ont fait au moins 13 morts, ce mercredi, à Maroua, dans l’Extrême-Nord du Cameroun, selon des sources militaires.

L’Extrême-Nord du Cameroun de nouveau frappé par un attentat, une semaine après une attaque suicide dans la localité de Fotokol, au nord de ce pays d’Afrique Centrale. En effet, ce mercredi, deux attentats suicides ont fait au mois 13 morts à Maroua, la capitale de la région de l’extrême nord du Cameroun.

Deux kamikazes, vraisemblablement des fillettes qui s’adonnaient à de la mendicité, se sont faites exploser au marché central de la ville et dans le quartier Haoussa voisin. Selon des sources militaires citées par l’agence de presse Reuters, au moins 13 personnes sont mortes. Maroua est connue pour abriter l’état-major de l’opération militaire de Cameroun contre les terroristes de Boko Haram.

Ce double attentat n’a pour l’heure pas été revendiqué, mais il porte la marque du groupe terroriste nigérian Boko Haram. Ce dernier utilise régulièrement des jeunes filles pour commettre les forfaits dans des lieux très fréquentés comme les marchés, les mosquées ou encore les gares.

Le Cameroun subit sa seconde attaque terroriste en une semaine. Le 13 juillet dernier, un double attentat suicide avait causé la mort de onze civils et d’un soldat tchadien à Fotokol, dans la même région, où l’attaque s’est produite, ce mercredi. Ces derniers mois, Boko Haram a multiplié les attaques au Nigeria, au Tchad et au Cameroun.

Lire aussi :

 [Cameroun : attentat suicide de Boko Haram, 12 morts

 >https://www.afrik.com/cameroun-attentat-suicide-de-boko-haram-12-morts