Cameroun, Anti-Paul Biya arrêté : pourquoi Longuè Longuè a été libéré nuitamment

Longuè Longuè

Le chanteur camerounais Longkana Agno Simon, plus connu sous le nom de Longuè Longuè, a été libéré durant la nuit de mercredi à jeudi 4 avril 2019.

L’affaire fait grand bruit au Cameroun où les sympathisants de l’artiste-chanteur camerounais Longkana Agno Simon, plus connu sous le nom de Longuè Longuè ne comprennent pas pourquoi leur idole a été libéré nuitamment, vers deux heures du matin.

Selon Camer, qui a donné l’information, Longkana Agno Simon avait été interpellé lundi dernier à Douala, au restaurant de l’hôtel Sawa. Non sans faire un lien entre cette arrestation et le caractère anti-Paul Biya de l’artiste, qui, lors du dernier scrutin présidentiel au Cameroun, écrit le site, s’est prononcé pour le candidat Maurice Kamto du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC).

Finies ces élections disputées à l’élection présidentielle du 7 octobre dernier et remportées par Paul Biya, l’artiste amateur n’a pas lâché prise, note le journal, qui précise qu’à travers des directs sur les réseaux sociaux, Longuè Longuè n’a cessé de s’attaquer au Président réélu, appelant au rétablissement de ce qu’il considère comme la victoire de Maurice Kamto « volée ». A l’origine de cette arrestation, une récente vidéo hostile à Yaoundé, et publiée par l’artiste sur Facebook.

Le site Camer évoque une libération « en catimini » dans le but d’éviter d’ameuter les populations, d’autant que le « sulfureux, le chanteur Longuè Longuè reste toutefois très populaire auprès des Camerounais. Sa capacité à haranguer les foules, est très redoutée ».